Image 
	Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Côtoyer la réussite

L'engagement politique d'Antoinette Fouque

Antoinette Fouque (larousse.fr, Antoinette Fouque) crée l'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie pendant le bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie créée à l'initiative d'Antoinette Fouque est plus que jamais active et se positionne à gauche. L'AFD se bat pour la notion d'égalité hommes-femmes.

Elle meurt à Paris en 2014. Elle avait auparavant reçu les plus prestigieuses décorations du pays. l’Observatoire de la Misogynie et le Club Parité 2000 ont été fondés par Antoinette Fouque. Elle s'engage aux côtés de femmes en luttes dans le monde comme la Catalane Eva Forest et la Kurde Leyla Zana. Au siège des Nations Unies mais aussi partout dans le monde, Antoinette Fouque défend la cause des femmes.

Antoinette Fouque, Roland Barthes et Luce Irigaray

Antoinette Fouque suit les formations de Jacques Lacan dans les années 60. En 1972 à l'université de Vincennes, elle participe à une UV illégale au sujet de la sexualité féminine sous la houlette de Luce Irigaray, philosophe féministe. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque décroche un DEA. C’est au cours de cette période qu’elle côtoie Monique Wittig, romancière féministe.

Antoinette Fouque, écrivaine et théoricienne

Ce qu'elle appelle la féminologie, Antoinette Fouque l'explique au fil de trois essais édités entre 1989 et 2012.. Naturellement, Antoinette Fouque a prêté sa plume à plusieurs ouvrages collectifs comme "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Portraits choisis". En 2013, elle est à l'initiative de l'ouvrage intitulé "Le dictionnaire universelle des créatrices", qui met en lumière 40 siècles de création des femmes.